Corsica Morning

A+ A A-
Rate this item
(0 votes)

share-logo
Fofana et Cioni peuvent avoir le sourire. Les trois derniers points pris face à Reims vont permettre aux Bastiais de profiter de leurs vacances. Loin de la zone rouge, des courants d'air et de l'angoisse. Rendez-vous le 28 pour la reprise à l'Igesa.

Grâce à sa précieuse victoire face à Reims, le Sporting est assuré de passer la trêve hivernale en dehors de la zone de relégation. Une bonne nouvelle pour les comptes et les têtes. Parfait pour recharger les batteries et retrouver de la sérénité dans l'optique de 2016

 

L'histoire retiendra qu'en 2015, le Sporting a perdu la grande finale de Coupe de la Ligue au mois d'avril au Stade de France et qu'il a gagné la petite finale pour le maintien au mois de décembre contre Reims. C'était une obligation. Une mission même. Il fallait battre les Champenois pour les dépasser au classement. Mais surtout pour partir en vacances l'esprit libéré. C'est chose faite. "Nous sommes encore convalescents mais cette victoire fait énormément de bien. Sur le plan comptable, on a 22 points. Ce n'est pas extraordinaire mais quand on voit la demi-saison effectuée, je pense qu'on peut dire que c'est correct. Le plus important c'est d'avoir offert, à toutes les composantes du club, les trois points au pied du sapin."

 

Ghislain Printant avait l'air détendu à l'issue de la rencontre. Comme délesté d'un poids. Avec 22 points, ses vacances auront une autre saveur. Celles de ses joueurs également.

 

"On va se reposer, reprendre des forces, profiter de nos familles, tout en faisant attention à ne pas faire de folie dans les repas", confiait Axel Ngando.


Pour la suite de l'article: https://www.corsematin.com/article/article/les-fetes-au-chaud.1938883.html

 

Read more...
Rate this item
(0 votes)
Les Ajacciens ont accroché le match nul hier après-midi au stade Vélodrome face à l'OM, ce qui porte désormais à huit le nombre de rencontres sans défaite pour les Gaziers qui conservent deux longueurs sur la zone de relégation
share-logo

En accrochant l'OM hier en fin d'après-midi, les Ajacciens poursuivent leur belle série et engrangent une unité supplémentaire avant la réception de Lyon dimanche prochain.
 

Au coeur d'une incroyable série de rencontres sans défaite, les Ajacciens se rendaient au stade Vélodrome avec l'objectif de poursuivre cette bonne série. Mais face à eux, les Marseillais avaient besoin de se faire pardonner par leurs supporters.

Pourtant, cela donnait lieu à un début de partie assez terne durant lequel les deux équipes faisaient preuve de maladresse. Les coéquipiers de Rémy Cabella prenaient tout de même, peu à peu, le commandement des opérations face à des Gaziers bien regroupés dans leur moitié de terrain.

Pour lire la suite de cette article: http://www.corsematin.com/article/article/ce-gfca-est-invincible.1936186.html

 

 

 

 

 

Read more...
Rate this item
(0 votes)

Elle n'a rien lâché durant les dernières heures qui la séparaient de l'exploit. Émilie Lecomte, traileuse de haut niveau, a relevé hier le défi et plus encore, en battant le record féminin du GR 20 détenu depuis 2011 par Stéphanie Samper en 41 h, 22 min, 10 secondes… Avec plus de 9 h 30 d'avance , l'ancien record s'établissant à 50 h, 52 mn et 10 secondes.

« Le GR 20 un peu, beaucoup, à la folie, passionnément », c'est le titre du dernier article paru sur son blog. La passion et la détermination auront été le moteur de cette belle victoire.

Une sportive accomplie

Cette jeune sportive de 33 ans, originaire d'Albertville, est la dernière recrue du Team Trail Quechua, avec déjà un beau palmarès de traileuse à son actif. En 2011, elle remporte ainsi le Grand Raid 73 et l'Andorra Ultra Trail. Un bon entraînement avant de venir se frotter au GR 20, qui n'est cependant pas un parcours inconnu pour elle. « Le GR 20 c'est une autre planète : parcourir le plus beau sentier, mais aussi le plus dur d'Europe, c'est à la fois un défi physique, un moment d'introspection, mais aussi un lieu où l'on fait de merveilleuses rencontres ».

Émilie Lecomte est partie jeudi matin à 4 heures de Calenzana, accompagné sur le parcours de son partenaire du Team Quechua, Sébastien Talotti. Hier après-midi, elle repartait de Bavella, le mental et le physique dans des conditions qui laissaient présager le futur record. Elle est arrivée hier peu avant 21 h 30 à Conca, entourée de ses amis, fatiguée, mais heureuse d'être arrivée au bout de cette belle aventure sportive et humaine… Émilie Lecomte détient désormais le record féminin du GR 20 , avec une avance historique. Elle a mis la barre haute… Très haute.

 

read full article: CORSE MATIN : http://www.corsematin.com/article/corse/emilie-lecomte-bat-le-record-feminin-du-gr-20.690788.html

Read more...

In the press

Corsica Morning © All rights reserved.

Login or Register

LOG IN